Des résultats encourageants pour Orange au premier semestre 2019. L’opérateur historique vient de publier ses résultats financiers pour le premier semestre de l’année : la France stabilise son chiffre d’affaires et l’Afrique & Moyen-Orient poursuit sa forte croissance.

Résultats financiers du groupe

Après des résultats solides au premier trimestre, Orange continue donc sur sa lancée. Malgré un environnement très compétitif en France et en Espagne, le chiffre d’affaires renoue avec la croissance au second trimestre (+0,5% et +0,7% hors offres promotionnelles sur l’ePresse et et les livres audio) et s’établit à 10,388 milliards d’euros dont 4,407 milliards en France. Au total, Orange affiche 20,6 milliards d’euros de chiffres d’affaires pour le premier semestre de l’année.

L’EBITDAal* (Indicateur des résultats économiques créé aux USA (Chiffre d’affaires – Achats – Charges externes – Charges de personnel)) s’élève pour le second trimestre à 3,375 milliards d’euros (soit une hausse de +0,9%(+1,5% hors ePresse er livres audio)) et à 5,958 milliards d’euros pour le semestre.

Orange poursuit ses investissements dans le très haut débit (FTTH, 4G et 5G) : les eCAPEX** du second trimestre 2019 (dépenses d’investissement de capital) s’établissent à 1,877 milliards d’euros, soit une croissance de 3,1% sur la période. Au premier semestre 2019, Orange aura investi 3,5 milliards d’euros au total. Grâce à ses investissements, l’opérateur historique a récemment été élu meilleur opérateur fixe et mobile par le baromètre nPerf.

En revanche, conformément aux objectifs fixés et en excluant les effets du nouveau contrat de partage de réseau en Espagne, les investissements prévus de l’année 2019 seront en légère baisse par rapport à 2018.

Le Cash-Flow Opérationnel d’Orange (le solde entre EBITDAal et investissements) est en baisse de 1,7% et s’établit à 1,498 milliard d’euros pour le second trimestre 2019.

La croissance du Groupe est fortement tirée par le moteur puissant de l’Afrique & Moyen Orient qui affiche une croissance de +5,8% du chiffre d’affaires, et de la France qui stabilise son chiffre d’affaires et progresse de +0,4% (hors ePresse et livres audio).  En Espagne, le chiffre d’affaires baisse de 1,6% à cause d’une concurrence accrue.

Orange fait également un bilan sur ses autres services tel que Orange Bank et Orange Money. La banque d’Orange affiche désormais 320 000 clients et Orange Money compte 41,9 millions de clients. Le secteur de la cyberdéfense affiche aussi de très bons résultats (22% de croissance sur le semestre) avec notamment les acquisitions de SecureData et SecureLink.

Des résultats tirés par la convergence et la fibre

L’opérateur poursuit donc ses efforts sur la fibre et la 4G. Il annonce une couverture 4G supérieure à 94% dans tous les pays européens (99% en France) et dans 15 pays d’Afrique & Moyen Orient. Grâce à cela, Orange comptabilise près de 20 millions de clients à la fin du 2ème trimestre dans les pays d’Afrique & Moyen Orient où il est présent, soit une croissance de +54,4% sur un an.

Orange prépare également l’arrivée de la 5G avec de nombreux tests effectués avec les premiers terminaux mobiles, pour des lancements commerciaux l’année prochaine.

Orange conforte sa position de leadership sur la fibre en Europe avec 35 millions de foyers raccordables au THD (34 millions en FTTH) dont 13,5 millions en France au second trimestre. En France, l’opérateur dépasse désormais SFR et son “mix” fibre FTTH et câble.

Les offres convergentes (fixe+mobile) permettent au groupe de croître en Europe +1,2%. L’opérateur est d’ailleurs leader sur la convergence en Europe avec 10,6 millions de clients.

Sur l’ensemble des pays où il est présent, Orange comptabilise 7 millions de clients THD soit une hausse de +28% sur un an et 62,1 millions de clients 4G, soit une hausse de +24%.

En France, l’opérateur a gagné sur le second trimestre 61 000 nouveaux clients mobile (Hors MtoM) contre 19 000 au précédent trimestre. Sur la fibre, Orange a gagné 160 000 nouveaux clients fibre au second trimestre, ce qui est un record pour cette période et a perdu 119 000 clients ADSL (et autres).

L’opérateur revendique donc 21,697 millions de clients mobile en France. Sur le fixe en France, il comptabilise désormais 11,543 millions de clients (haut et très haut débit confondus) dont 2,920 millions de clients FTTH.

Orange confirme donc ses objectifs pour 2019 :

  • L’EBITDAaL 2019 connaîtra une hausse, à base comparable, plus modérée qu’en 2018.
  • Les eCAPEX 2019 seront en légère baisse par rapport à ceux de 2018 à base comparable.
  • Le Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL – eCAPEX) 2019 sera en croissance par rapport à 2018 à base comparable.
  • L’objectif d’un ratio dette nette / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.

*EBITDA after lease

**economic CAPEX

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.