Orange et Vodafone renforcent leurs accords en Espagne. Les deux opérateurs présents en Espagne sur le marché du fixe et du mobile, viennent de trouver un accord afin de renforcer leur partage de réseaux.

En 2016, l’opérateur historique et Vodafone signaient un accord de partage de réseaux mobiles et fixes en Espagne. Les deux partenaires viennent donc récemment de renouveler et renforcer cet accord afin de déployer plus rapidement et plus efficacement les réseaux dits « nouvelle génération » sur une zone géographique plus large. Cet accord de partage vise donc à promouvoir un « modèle d’investissement durable ».

Sur le mobile, le nouvel accord étend le partage actif (partage des équipements) de leur réseau actuel des villes de 1.000 à 25.000 habitants aux municipalités de moins de 175.000 habitants. Il concerne évidemment les technologies 2G, 3G, 4G et prochainement 5G. Après ce nouvel accord, les deux opérateurs partageront un total de 14 800 sites.

Avec cet accord, Orange et Vodafone disposent de leurs propres services et fonctionnalités cœur dans 100% de leurs réseaux, et gèrent le spectre et les performances de manière autonome. Dans les grandes villes où l’efficacité d’un déploiement partagé est limitée, les deux opérateurs poursuivent leur stratégie propre.

Sur la fibre (FTTH), les deux partenaires étendent la portée géographique de leurs accords existants de co-investissement à travers de nouveaux accords de vente en gros ou de co-investissement. Vodafone pourra ainsi proposer ses services fibre et convergents à un million de foyers supplémentaires en utilisant le réseau Orange. Les deux opérateurs partageront également leurs futurs déploiements de réseau fixe haut débit.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.