6ème édition du Show Hello d’Orange : Comme chaque année, l’opérateur a présenté ce mercredi 12 décembre 2018 ses futures innovations et projets devant une assemblée de 1 000 chefs d’entreprises, décideurs, experts de la tech et journalistes.

Ce mercredi matin, l’opérateur a tenu son « Show Hello » présentant ses dernières innovations et ses futurs projets. Les objets connectés, l’intelligence artificielle, les réseaux mais aussi la protection des données étaient au programme de la conférence annuelle. Pour commencer, Stéphane Richard, le PDG d’Orange a tenu à répondre à la problématique de l’exclusion numérique. Pour ce dernier, l’innovation doit être utile, accessible à tous, doit avoir l’homme comme seul cadre de développement et une société du numérique ne doit pas être construite sur « l’argent ou l’élitisme ». « Ce qui est complexe techniquement doit être simple à l’usage ».

Maison Connectée

Suite à cela, S.Richard a annoncé le lancement pour le printemps 2019, d’un service complètement gratuit baptisé « Maison Connectée ». Grâce à une mise à jour logicielle, les clients d’Orange possédant une Livebox 4, soit 3 millions de foyers, pourront connecter directement leurs objets connectés de la maison à leur box. Une application disponible sur smartphone puis sur TV permettra ensuite de les piloter et d’analyser leur consommation à distance.

« Maison Connectée » sera bien évidemment compatible avec les équipements d’Orange mais aussi des produits de grandes marques en matière d’IoT (Internet of Things) comme Philips Hue, Bosch ou encore Netatmo. Une offre complémentaire, « Maison Protégée » qui sera proposée en partenariat avec Groupama a aussi été annoncée. Proposée sur abonnement (tarif non dévoilé), l’offre vous proposera de relier votre maison à un centre de télésurveillance qui pourra alors déclencher une intervention et appeler les forces de l’ordre si nécessaire.

Djingo

C’était l’une des annonces attendues : l’assistant intelligent d’Orange, Djingo a été présenté ce matin. Développé en partenariat avec l’opérateur Allemand Deutsche Telekom dans le cadre d’une alliance Européenne pour l’intelligence artificielle, Djingo sera disponible à la vente dès le printemps 2019 au prix de 49€. Djingo sera aussi proposé dans d’autres équipements d’Orange, notamment la télécommande du décodeur TV grâce à une mise à jour logicielle.

Parmi les fonctionnalités proposées par Djingo, on retrouvera bien évidemment la possibilité d’interagir avec la TV d’Orange, de piloter l’intégralité des services de « Maison Connectée », ou encore de téléphoner en mode mains libres à la maison. De plus, les deux opérateurs ont pu nouer un partenariat unique avec Amazon. Djingo donnera l’accès à l’ensemble des fonctionnalités de l’intelligence artificielle Alexa. Ensemble, ils pourront donc proposer une multitude de services.

Au fur du temps, Djingo proposera de nombreux services utiles au quotidien, grâce notamment à des partenariats avec OUI.Sncf, Deezer, Radio France ou Météo France.

La 5G

Le futur standard de réseau mobile était également un sujet très attendu du show. Ce nouveau réseau mobile sera « révolutionnaire » selon S.Richard. En effet, la 5G est un réseau plus intelligent, multiservices et promet des débits jusqu’à 10 fois supérieurs à la 4G, avec une latence très faible.

Dès 2019, Orange passera donc dans une phase de précommercialisation de la 5G. Un premier réseau sera déployé dans 17 villes d’Europe, en France, en Espagne, en Pologne, en Belgique, au Luxembourg et en Roumanie. En France, des tests en avant-première seront proposés à Lille, Paris, Marseille et Nantes. La commercialisation est prévue pour 2020, une fois que le nombre de terminaux compatibles sera suffisant.

Pour démontrer les capacités de la 5G, l’opérateur a retransmis durant la conférence un flux vidéo live venant d’un drône volant au dessus du campus Orange Gardens, en UHD 60 images par seconde nécessitant environ 50 Mb/s de bande passante. L’opérateur vient aussi d’ouvrir un centre d’expérimentation 5G dans son campus à Châtillon.

Stéphane Richard a également rappelé qu’Orange a ouvert en février dernier, un réseau expérimental 5G à Lille et Douai. Au 1er décembre, l’ANFR avait déjà donné son autorisation pour 22 sites expérimentaux.

La 5G, qui est donc un réseau capable d’adapter ses capacités en fonction des objets avec lesquels il communique, permettra de nouveaux usages dans différents domaines : la réalité virtuelle, la télémédecine, les voitures autonomes, l’Internet des Objets…etc

Dans les zones où la fibre est peu déployée, ce nouveau réseau mobile sera donc aussi un moyen d’accéder au très haut débit.

Orange pense également à d’autres usages de la 5G comme par exemple une « clé PC », c’est-à-dire une clé se connectant directement à un écran et proposant l’accès à un ordinateur virtualisé performant dans le cloud.

La protection des données

Pour finir, l’opérateur historique a présenté le savoir faire des équipes de la branche « Orange Cyberdéfense ». Cette année, Orange a éliminé au quotidien 206 sites malveillants et 50 milliards d’événements ont été analysés par jour. Pour montrer les capacités de sa branche sécurité, l’opérateur a pris pour exemple un cas qui a eu lieu en été 2017 : un partenaire d’Orange a alerté à 9H du matin les équipes de cyberdéfense d’une attaque touchant ses ordinateurs. Orange a ensuite identifié, dès 11h l’origine du virus, qui était un « wiper », c’est-à-dire un logiciel supprimant les données des victimes. À 11h15, une protection était déployée chez tous les clients d’Orange Cyberdéfense et aucun d’entre eux n’a été infecté. La réactivité est donc maître mot dans ce type de situation.

Orange souhaite donc rendre notre « société numérique plus sûre ». L’opérateur dit croire que nos données personnelles doivent être protégées et que nous devons bénéficier de leur pleine valeur. Stéphane Richard a donc annoncé la création d’un comité éthique sur la donnée avec des représentants des clients et des collaborateurs. Il a également évoqué le développement d’un système de vote électronique qui sera mis à la disposition des collectivités territoriales.

Pour finir, le PDG est revenu sur le déploiement de la fibre et de la 4G. Il a notamment rappelé qu’Orange Marine est un des leaders mondiaux en matière de pose de nouveaux câbles sous-marins, et de maintenance de câbles existants. Il a évoqué de nouveaux projets comme Dunan en collaboration avec Google, Kanawa en outre-mer ou encore le nouveau câble PEACE. Sur la fibre en France, il a insisté sur le fait qu’une grande partie de son déploiement est réalisé par Orange. Concernant la 4G, Orange est toujours leader sur le marché et compte le rester. L’ARCEP l’a d’ailleurs élu meilleur réseau mobile 2018. Stéphane Richard a aussi évoqué Orange Bank qui compte désormais 200 000 clients. Selon lui, celle-ci est déjà une banque de référence et éthique.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.