Orange élu meilleur opérateur mobile 2018 par l’ARCEP. Le gendarme des télécoms vient de publier sa 19ème enquête annuelle d’évaluation de la qualité des réseaux mobiles. L’opérateur arrive premier ou premier ex aequo sur 181 critères sur les 193 mesurés lors de l’enquête.

Comme chaque année, l’ARCEP publie les résultats de son enquête sur la qualité des services mobile en France métropolitaine. Pour la 8ème fois consécutive, c’est Orange qui est élu meilleur opérateur mobile.

Au total, plus d’un million de mesures en 2G, 3G et 4G ont été réalisés sur l’ensemble du territoire afin d’évaluer les performances des opérateurs en navigation web, lecture de vidéo, transfert de données, SMS et appels vocaux.

Pour l’année 2018, l’ARCEP fait d’abord le bilan que la qualité des services « data » s’améliore chez tous les opérateurs et dans toutes les zones (rurales, intermédiaires et denses). Le débit moyen descendant tous opérateurs confondus (toutes zones) atteint les 39 Mbps en 4G et 30 Mbps toutes technologies confondues.

Sur l’ensemble de la France (toutes zones confondues), Orange est premier ou premier ex aequo sur tous les critères mesurés. Bouygues Telecom prend globalement l’avantage sur SFR et Free Mobile progresse mais reste dernier. Aujourd’hui, l’opérateur historique couvre 99% de la population métropolitaine en 3G+, plus de 98% en 4G et des dizaines de villes en 4G+. D’ici fin 2019, Orange aura terminé la transformation de la quasi-totalité de ses sites 3G en technologie 4G.

Pour les 15 plus grandes agglomérations ainsi que les agglomérations entre 10 000 et 40 000 habitants, c’est l’opérateur historique qui obtient les meilleurs performances sur l’ensemble des mesures.

En revanche, concernant les communes de moins de 10 000 habitants, c’est Bouygues Telecom qui obtient les meilleurs résultats pour les services voix, SMS et data. Il est suivi par SFR, Orange puis Free, qui arrive dernier notamment à cause de sa plus faible couverture 4G. Les débits mesurés en zones rurales continuent de progresser mais restent encore loins de ceux mesurés en zones denses et moyennement denses. Les opérateurs doivent donc encore poursuivre leurs efforts. Le « New Deal mobile » signé entre les opérateurs et l’Etat devrait notamment permettre de réduire ces écarts de performances.

Le gendarme des télécoms a également mesuré la qualité des services voix, SMS et navigation web dans les différents modes de transport. En général, Orange arrive premier ou premier ex-aequo sur les performances mesurées. 

Pour conclure, Orange est élu pour la 8ème fois consécutive meilleur opérateur mobile en France. L’opérateur rappelle suite à la publication de ces résultats que dans le cadre de son plan stratégique Essentiels2020, il a consacré 3,5 Milliards d’euros d’investissement en France en 2017, dont plus de 60% dans les réseaux.

En revanche, puisque les performances des opérateurs sont très variants selon le lieux de vie, il est conseillé de consulter la carte réalisée par l’ARCEP afin de comparer les performances de chacun.