Afrique Moyen-Orient : Orange et la GIZ s’allient pour améliorer l’employabilité numérique de 20 000 jeunes dans 14 pays de la région.

Alioune Ndiaye, Directeur Général d’Orange Afrique et Moyen-Orient , et Kathinka Kurz, responsable du programme de partenariats pour le développement avec le secteur privé (develoPPP.de) à la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit) ont annoncé la signature d’un accord de partenariat.

La GIZ est une entreprise fédérale opérant dans le monde entier. Elle soutient le gouvernement allemand dans les domaines de la coopération internationale pour le développement durable et l’éducation internationale. L’expérience et l’expertise de la GIZ dans le soutien au développement économique et social des pays partenaires et le savoir-faire d’Orange dans le domaine de l’innovation vont permettre de former les jeunes aux compétences numériques, d’améliorer leur employabilité et ainsi de contribuer à réduire le chômage. Côté financier, Orange apportera une contribution de 20 millions d’euros et la GIZ jusqu’à 10 millions d’euros.

Concrètement, ce partenariat avec la GIZ permettra à Orange de poursuivre le déploiement de ses hubs numériques baptisés « Orange Digital Centres ». En effet, l’opérateur a déjà ouvert deux centres en Tunisie et au Sénégal et a pour objectif d’en déployer au Maroc, en Jordanie, au Cameroun, en Ethiopie, au Mali, à Madagascar, en Sierra Leone, en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Burkina Faso, en Guinée et au Libéria.

Inauguration ODC Dakar – Source : Twitter Service Presse Orange

Ces centres proposent gratuitement aux jeunes une formation au numérique, accélèrent la création de start-up et accompagnent les porteurs de projets. Ils réunissent dans un même espace quatre programmes stratégiques d’Orange :

  • L’école du code : un centre technologique libre d’accès et totalement gratuit proposant des formations et des animations pour la communauté des jeunes développeurs, geeks et porteurs d’idées de projets. Il est principalement dédié aux étudiants, jeunes diplômés et jeunes entrepreneurs.
  • Le FabLab solidaire : un atelier de fabrication numérique pour créer et prototyper avec des équipements numériques (imprimantes 3D, fraiseuses, découpeuses laser….). Cet espace réunit à la fois les jeunes sans emploi, sans diplôme et les étudiants, les jeunes diplômés et les jeunes entrepreneurs.
  • Orange Fab : un accélérateur de start-up qui a pour objectif de construire des partenariats commerciaux au niveau national et international avec le Groupe Orange et le réseau mondial des Orange Fabs. C’est un programme de renforcement managérial et d’accompagnement dans le développement commercial de start-up prometteuses qui s’adresse principalement aux entrepreneurs.
  • Orange Digital Ventures Africa : un fonds d’investissement doté de 50 millions d’euros dont le but est de financer les start-up innovantes des pays du continent africain et du Moyen-Orient (fintech, e-santé, énergie, edutech, govtech).

La GIZ agira en tant que partenaire de mise en œuvre du ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ), qui a mis en place le programme develoPPP.de pour favoriser l’implication du secteur privé au point où les opportunités commerciales et les initiatives de politique de développement se chevauchent.

Pour rappel, Orange est présent dans 19 pays en Afrique et au Moyen-Orient. Au 30 octobre 2019, l’opérateur historique comptait 125 millions de clients. En tant qu’opérateur multi-services, il propose notamment depuis plus de 10 ans, dans 18 pays, un service de transfert d’argent et de paiement mobile baptisé « Orange Money ».

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.