Réseau mobile : Orange signe un partenariat avec ATC France pour accélérer le déploiement en zone peu dense.

Début 2018, les opérateurs se sont engagés devant le Gouvernement à accélérer la couverture mobile des territoires pour notamment mettre fin aux zones blanches. 

Avec la signature de ce « New Deal Mobile » mais aussi la demande croissante de connectivité et la volonté d’Orange de proposer le meilleur réseau mobile à ses clients (Orange a été élu meilleur opérateur mobile 2019 par l’ARCEP, pour la 9ème fois consécutive), le besoin en infrastructures est de plus en plus important. 

Ainsi, pour compléter son parc de 25 000 sites radio mobile, dont 17 000 sur des infrastructures en propriété, Orange vient de renforcer son partenariat avec ATC France. Pour rappel, l’opérateur historique et la filiale d’American Tower Corporation collaborent depuis 2012 sur le déploiement et d’exploitation d’infrastructures de réseau mobile. Le nouvel accord signé porte donc sur le déploiement de 900 à 2 000 nouveaux sites situés majoritairement en zone rurale et sur les axes de transport sur la période 2020-2024.

Orange et ATC France ont également signé un contrat de prestations de services d’accueil sur 20 ans permettant à l’opérateur de bénéficier de l’excellence des services de gestion et de commercialisation des infrastructures de réseau mobile d’ATC France et de s’assurer du maintien de la qualité de ses services sur l’ensemble du territoire.

Avec ce partenariat, Orange compte donc accélérer le déploiement de son réseau mobile tout en conservant sa puissance d’investissement nécessaire à moyen terme pour consolider son leadership.

Les montants du nouveau partenariat n’ont pas été communiqués. 

Suite à cette annonce, Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe du Groupe Orange et CEO d’Orange France, a déclaré « Le déploiement du réseau sur l’ensemble du territoire, notamment en zone rurale est une priorité pour Orange. Nous sommes très heureux de pouvoir conclure ce partenariat avec ATC France, qui dispose d’un savoir-faire réel en matière de gestion d’infrastructure, et ainsi d’accélérer nos déploiements dans ces zones clés tout en conservant notre puissance de différenciation et notre capacité d’investir dans les réseaux qu’ils soient fixe ou mobile ».

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.