L’ARCEP délivre les autorisations d’utilisation des fréquences 3,4 – 3,8 GHz pour la 5G. Dès le 18 novembre 2020, les opérateurs pourront fournir un service 5G à leurs clients.

Le 20 octobre 2020 s’est tenue l’enchère de positionnement des fréquences 5G qui a permis, comme son nom l’indique, de déterminer la position de chaque opérateur dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. Orange a ainsi obtenu la bande 3710-3800 MHz.

Cette dernière phase de la procédure d’attribution des fréquences 5G étant terminée, l’ARCEP a annoncé le 12 novembre 2020 délivrer à chaque opérateur une autorisation d’utilisation de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz. « La délivrance de ces autorisations marque l’aboutissement de cette procédure d’attribution. Les opérateurs sont autorisés par l’ARCEP à utiliser ces fréquences dès le 18 novembre 2020 » indique l’Autorité. 

Rappelons qu’avec un portefeuille de 90 MHz de fréquences dans la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz, Orange est l’opérateur ayant obtenu la quantité la plus élevée de fréquences, un investissement crucial pour maintenir et renforcer sa position acquise de leader des réseaux mobiles.

Si vous êtes équipé d’un terminal compatible 5G (comme les derniers iPhone par exemple), vous pouvez dores et déjà souscrire aux offres mobile Orange compatibles 5G. Stéphane Richard a d’ailleurs indiqué récemment que le réseau 5G devrait être ouvert à ses clients dès le 18 novembre. 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.