Orange annonce deux nouveaux smartphones sous sa marque lors du Mobile World Congress 2019 à Barcelone : un smartphone 3G destiné au marché africain et un smartphone plus onéreux, compatible 5G.

Un smartphone 3G pour le continent africain

À l’occasion du MWC 2019, l’opérateur historique a annoncé le lancement prochain d’un smartphone 3G pour le marché africain. L’opérateur s’est associé à KaiOS Technologies, société proposant un système d’exploitation mobile basé sur Firefox OS et UNISOC, l’un des principaux fournisseurs mondiaux de jeux de puces de communications mobiles et IoT pour développer son terminal.

Baptisé « Sanza », ce dernier sera donc disponible dès le mois d’avril 2019 au Mali, au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire puis progressivement dans 16 pays au total : Botswana, Burkina Faso, Cameroun, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Egypte, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Jordanie, Libéria, Madagascar, Mali, Maroc, Sierra Leone et Tunisie.

Orange a annoncé que son mobile sera vendu avec une offre voix/SMS/data à environ 20$ (tarif variant selon les pays), de quoi faire croître encore sa base clients.

Sanza est donc un « smart feature phone », c’est à dire un mobile simple, très accessible, sans écran tactile mais proposant des fonctionnalités similaires à un smartphone plus onéreux.

Il proposera les fonctionnalités suivantes :

  • autonomie supérieure à 5 jours
  • la 3G+
  • une torche LED
  • wifi
  • bluetooth
  • la reconnaissance vocale avec Google Assistant : permet de surmonter les freins à l’accès à internet, liés aux langues et à l’alphabétisation
  • l’accès aux applications comme Twitter, Facebook, YouTube, Google Search, Google Maps ou encore Orange Money

Orange prévoit aussi de lancer plus tard dans l’année une version 4G de ce mobile.

Gérard Lokossou, le Directeur Général d’Orange République Démocratique du Congo a déclaré suite à l’annonce du mobile : « Le taux de pénétration du smartphone en RDC est encore assez faible, soit 30% contre une moyenne de 50% sur le Continent. Le développement du paiement mobile via Orange Money, le lancement de la 4G+ en 2018 et notre politique de généralisation de la 3G sur l’ensemble du territoire sont autant de facteurs pour booster la pénétration des smartphones en RDC. La commercialisation prochaine du Sanza à un prix abordable illustre bien cette stratégie de démocratisation de l’accès à Internet dans le pays« .

Ce smartphone va permettre à Orange de se renforcer encore sur le continent africain, sur lequel il est déjà fortement présent. Il est en effet présent dans 20 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte 120 millions de clients. Il a enregistré en 2018 une croissance de son chiffre d’affaires de +5.1% en Afrique et Moyen-Orient.

Un smartphone 5G sous sa marque

Sur son stand (Hall 3, Stand 3K10) au Mobile World Congress de Barcelone, l’opérateur historique a également dévoilé son propre smartphone 5G. Pour le moment, peu de détails sur ce dernier ont été communiqués. Nous savons qu’il sera équipé de trois modules photos au dos : un capteur de 48 Mpx, un autre de 20 Mpx et un troisième de 8 Mpx. Il embarquera un écran borderless AMOLED de 6.47 pouces. Orange promet également un smartphone embarquant de l’intelligence artificielle.

Source : Twitter Génération-NT

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.