Une croissance solide au 3ème trimestre 2017 pour Orange : L’opérateur vient de communiquer ses résultats financiers pour le 3ème trimestre de l’année. Orange présente un chiffre d’affaires en hausse de +0.9% ainsi que des ventes nettes record en France sur le secteur du mobile.

En effet, Orange vient de présenter ses résultats financiers et la dynamique commerciale reste forte au 3ème trimestre 2017.

Une dynamique commerciale soutenue

L’opérateur a réalisé le meilleur 3ème trimestre depuis 2008 avec 320 000 ventes nettes de forfaits mobiles en France. Dans la zone Europe et France, Orange affiche un total de 494 000 ventes nettes au 3ème trimestre 2017 et la base-clients progresse de +3,2% au 30 septembre 2017 sur un an. La 4G en France et zone Europe a atteint 33 millions d’utilisateurs au 30 septembre 2017, soit une hausse de +29% sur un an.

La fibre contribue également à cette forte dynamique commerciale avec 321 000 ventes nettes au 3ème trimestre soit une base de 4,2 millions de clients fibre au 30 septembre 2017, en progression de +47% sur un an. Les offres convergentes grand public en France et dans la zone Europe ont comptabilisé 10.1 millions de clients au 30 septembre 2017, soit +11.6% en un an. L’Afrique et le Moyen-Orient est également en progression avec une hausse de 6,2 millions de clients sur un an.

Un chiffre d’affaires en hausse

Au 3ème trimestre 2017, l’opérateur affiche donc un chiffre d’affaires de 10,274 milliards d’euros soit une hausse de +0.9%. Suite à la fin des surcoûts du roaming en Europe, les clients utilisent davantage leur smartphone à l’étranger et  l‘impact économique de la nouvelle régulation européenne a donc été limité pour Orange. En effet, il a été pour une grande partie compensé par une hausse des revenus de l’interconnexion avec les opérateurs étrangers européens, générée par la forte progression des usages de leurs clients sur les réseaux d’Orange en Europe.

Ce 3ème trimestre permet aussi à l’opérateur d’atteindre une hausse de l’EBITDA ajusté de de 2,1%. Sur les neuf premiers mois de 2017, l’EBITDA ajusté du Groupe s’élève à 9,599 milliards d’euros, en hausse de +2,2% (+203 millions d’euros)

Des dépenses d’investissements en hausse

Les dépenses d’investissements (CAPEX) d’Orange sont en hausse de +2.8%  par rapport aux neuf premiers mois de 2016 et s’élèvent donc à 4.873 milliards d’euros sur les neuf premiers mois de l’année, en ligne avec les 7,2 milliards d’euros prévus pour l’année 2017. Les investissements dans la fibre et le très haut débit mobile (4G et 4G+) progressent de +14,2% par rapport aux neuf premiers mois de 2016. Au total, les dépenses d’investissements concernant les activités télécoms progressent de +2,0%. Le taux d’investissement dans ce secteur, rapporté au chiffre d’affaires, s’élève à 15,8%.

Orange annonce donc que suite à ces bons résultats financiers, il décide de maintenir une politique d’acquisition sélective et créatrice de valeur en se concentrant sur les marchés sur lesquels il est déjà présent.