Orange signe une convention contre la cybercriminalité. La sous-direction de la lutte contre la cybercriminalité et l’opérateur ont signé un partenariat le but de renforcer le partage d’informations et les analyses en matière de logiciels malveillants.

Catherine Chambon, sous-directrice de la lutte contre la cybercriminalité et Michel Van Den Berghe, Directeur Général d’Orange Cyberdefense ont annoncé ce mercredi 26 juin 2019, avoir signé la convention de partenariat dont les objectifs sont les suivants :

  • Le partage des bonnes pratiques dans les domaines technique et organisationnel.
  • L’élaboration de contenus et d’outils permettant d’anticiper les cyberattaques prenant pour cible les entreprises.
  • L’apport d’un soutien aux enquêtes par une meilleure connaissance de l’écosystème cybercriminel.
  • La mise en oeuvre de formations communes au bénéfice des personnels de la Police nationale et d’Orange Cyberdefense

Rappelons que depuis le rachat de SecureData en février puis de SecureLink en mai, Orange est présent dans le domaine de la cybersécurité dans 8 pays européens et représente 75 % du marché.

Pour Catherine Chambon, sous-directrice de la lutte contre la cybercriminalité, « Orange Cyberdefense dispose d’une connaissance approfondie des cyberattaques visant les entreprises françaises ». Cette convention va permettre « à la police judiciaire de gagner en efficience dans la lutte contre la cybercriminalité« .

Michel Van Den Berghe, a ajouté « Avec cette convention, nous renforçons notre approche partenariale pour disposer des meilleures sources d’information afin de traiter les nouvelles formes de cybermenaces le plus en amont possible. Ce partage de connaissances bénéficiera à la sécurité collective de la communauté numérique« .

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.