Après avoir décidé de ne pas respecter l’interdiction de diffusion de TF1, Stéphane Richard va plus loin : Orange attaque TF1 en justice et refuse de payer la participation financière demandée par la chaîne.

En effet, dans un article du 17 juillet, nous évoquions le fait qu’Orange décidait de continuer à diffuser TF1 malgré l’interdiction de la chaîne. TF1 demande une compensation financière beaucoup plus importante qu’auparavant aux opérateurs car il estime qu’une partie des revenus engrangés par la diffusion de ses programmes doit lui revenir. Il ne demande donc plus 5 millions d’euros mais maintenant près de 100 millions d’euros.

La situation s’est donc aggravée et un terrain d’entente n’a pas été trouvé entre les deux groupes. Orange a décidé d’assigner TF1 devant le Tribunal du Commerce pour abus de position dominante. Selon le journal lesEchos, les deux partis ne sont pas prêts à laisser tomber et campent sur leur position. Selon Orange, TF1 demanderait un « impôt privé » et « TF1 profite de sa position dominante dans la télévision et dans la publicité télévisée pour imposer des choses à Orange qui sont contraire à la loi. »

Même si TF1 a menacé les opérateurs de couper le signal, il ne peut le faire soi-même. Si les opérateurs refusent, seul le CSA aura donc la possibilité de les forcer. Les chaines concernées seraient donc TF1, LCI, TMC, HD1, et NT1. De plus, selon Stéphane Richard, il faut prendre en compte aussi l’intérêt de l’utilisateur, qui n’est peut-être pas prêt à payer pour TF1 si celle-ci décidait de changer de modèle économique.

En attaquant TF1 en justice, Orange espère en fait ramener TF1 à de meilleures dispositions pour renouer une meilleure relation avec elle.