L’ANFR publie une première carte des sites 5G autorisés. L’Agence Nationale des Fréquences a déjà accordé son autorisation pour 15 901 sites 5G en France utilisant les bandes 700 MHz, 2100 MHz et 3,5 GHz.

Le 28 novembre 2020, l’ANFR a mis en ligne sa première synthèse des sites mobile autorisés en France pour offrir un service 5G. L’Agence précise que le fait d’autoriser un site ne signifie pas qu’il est déjà en service. Les opérateurs mobiles décident de la date d’activation des sites autorisés et indiquent ensuite la date de mise en service de chaque site.

Au 27 novembre, 15 901 sites 5G ont donc été autorisés répartis de la façon suivante :

  • 11 770 sites 5G autorisés dans la bande 700 MHz
  • 5 000 sites 5G autorisés dans la bande 2100 MHz
  • 1 092 sites 5G autorisés dans la bande 3,5 GHz

Pour déployer la 5G, les opérateurs peuvent en effet exploiter la bande de fréquences 3,5 GHz dont ils ont acquis récemment les blocs mais ils peuvent aussi basculer certaines fréquences 4G vers la 5G (ici les 700MHz et 2100MHz).

Du côté d’Orange, il a été décidé de se reposer majoritairement sur les fréquences 3,5 GHz. L’opérateur est d’ailleurs celui ayant obtenu la quantité la plus élevée de fréquences dans cette bande : 90 MHz pour un montant de 854 millions d’euros. Orange va cependant compléter son déploiement par le basculement des fréquences 2,1 GHz de la 4G vers la 5G.

Dans sa synthèse, l’Agence des fréquences explique que les bandes 700MHz et 2100MHz portent plus loin et pénètrent bien dans les bâtiments mais leur débit est limité. Les 3,5GHz, fréquences « cœur » de la 5G, offrent de leur côté un bon compromis portée/débit. La 5G pourra aussi se reposer sur la bande 26 GHz mais les enchères sur ces fréquences ne sont pas encore prévues et ne devraient pas intervenir avant 2 ou 3 ans.

Au total, 6 886 communes bénéficient d’au moins une autorisation de site en 5G dont les 40 villes de plus de 100 000 habitants. Les sites autorisés se situent en centres urbains mais également dans des territoires ruraux. De son côté, Orange a déjà annoncé la couverture en 5G de plus de 160 communes d’ici fin 2020.

Pour savoir si votre commune est couverte par un ou plusieurs sites 5G, l’ANFR met à disposition le site cartoradio.fr.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.