Orange construit un nouveau data center près de Chartres. Troisième centre éco-conçu de l’opérateur, il permettra de répondre aux besoins de connectivité toujours croissants.

Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe et CEO d’Orange France, est venue ce 25 novembre poser la première pierre d’un futur nouveau data center près de Chartres (Amilly). Jean-Pierre Gorges, Maire de Chartres et Président de Chartres Métropole, Fadela Benrabia, Préfète d’Eure-et-Loir, Laure de la Raudière, Conseillère départementale et Députée d’Eure-et-Loir, Valentino Gambuto, Conseiller Régional délégué au numérique en Centre-Val de Loire et Claude Térouinard, Président du conseil départemental d’Eure-et-Loir étaient aussi présents pour l’événement.

Ce nouveau data center sera en réalité le « jumeau » d’un autre centre, « Normandie 2 », déjà en cours de construction à Val-de-Rueil. Les deux centres distants d’environ 90km seront tous deux d’une superficie de 16 000 m² dont 5 000 m² de salles informatiques et reliés par un réseau haute performance permettant la réplication synchrone des données. Leur but sera d’héberger les données et services des clients entreprise et grand public d’Orange ainsi que le système d’information interne d’Orange.

 

Avec ces nouveaux centres, Orange obtient donc un très haut niveau de sécurité et de disponibilité des données, un atout majeur pour ses clients et son système d’information. Au total, les centres de Val-de-Rueil et d’Amilly représentent un coût total de plus de 100 millions d’euros.

La fin de construction des deux sites est prévue durant l’année 2020 (courant 2020 pour Normandie 2 et fin 2020 pour celui d’Amilly).

« Ce Data Center est la parfaite illustration des grands enjeux stratégiques à venir d’Orange : il va nous permettre d’accompagner l’explosion des usages numériques de nos clients dans un cadre de confiance, tout en réduisant notre empreinte énergétique et environnementale. Son implantation à Amilly témoigne de notre volonté de nous impliquer dans tous les territoires et de la qualité de notre coopération avec les élus locaux de la métropole que je tiens ici à saluer » a déclaré Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe et CEO d’ Orange France.

Un site éco-conçu

Tout comme le data center « Normandie 2 » mais aussi son grand frère le « Normandie 1 », ce nouveau centre sera « éco-efficace, résilient et hautement sécurisé ». En effet, la région a été choisie pour ses conditions météorologiques favorables pour l’usage du « free cooling ».

Cette technologie consiste à optimiser la consommation énergétique des centres de données en utilisant l’air frais ambiant pour refroidir les serveurs 11 mois sur 12, soit une économie d’énergie de 80% par rapport à une solution de refroidissement artificiel. Selon Orange, Normandie 1 a ainsi permis d’économiser l’équivalent de la consommation électrique domestique annuelle d’une ville d’environ 30 000 habitants.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.