Orange affiche des résultats financiers solides pour le premier trimestre 2020. Le groupe voit le chiffre d’affaires et l’EBITDAaL croitre malgré le contexte de début de crise COVID-19.

Gestion de crise COVID-19

En effet, la présentation des résultats financiers intervient dans une situation particulière. Avant de présenter les chiffres, Orange fait donc un point sur sa gestion de la crise sanitaire.

Face à la très forte augmentation de trafic lié au télétravail, à la télé-éducation ou encore au streaming, les réseaux fixe et mobile Orange ont su montrer leur résilience et proposer une qualité de service constante.

La crise a de nombreux effets économiques sur le groupe avec la fermeture de 3/4 des boutiques en Europe, la baisse des revenus liés au roaming, ou encore le report de projets internes ou chez les clients.

Orange prépare l’après crise avec notamment des efforts sur le plan de reprise d’activité, sur l’inclusion numérique et une accélération de la digitalisation.

Résultats financiers du Groupe

Malgré le contexte de début de crise COVID-19, Orange présente des résultats solides au premier trimestre 2020. Le chiffre d’affaires du Groupe est en hausse de 1% sur un an et s’établit à 10,394 milliards d’euros. L’Afrique et Moyen-Orient reste un moteur puissant avec une croissance de 6,2%. 

En France, le chiffre d’affaires au premier trimestre s’élève à 4,431 milliards d’euros, soit 0,5% de croissance. Le segment Entreprises progresse de +0,8% et l’Europe de +0,3%. L’Espagne est en baisse de -2,4%. 

L’EBITDAal* (Indicateur des résultats économiques créé aux USA (Chiffre d’affaires – Achats – Charges externes – Charges de personnel)) s’élève pour le premier trimestre à 2,602 milliards d’euros (soit une hausse de +0,5% (l’EBITDAaL des activités télécoms s’élève à 2,636 milliards d’euros, en hausse de +0,1%)).

Les investissements dans les réseaux fixe et mobile sont en baisse en raison notamment de la crise COVID-19 et des retards dans les déploiements. Les eCAPEX** s’établissent donc à 1,580 milliard d’euros pour 2020, soit une baisse de 3,1%.

Le Cash-Flow Opérationnel d’Orange (le solde entre EBITDAal et investissements) est en hausse de 6,8% et s’établit à 1,022 milliard d’euros pour le premier trimestre de l’année.

Orange fait également un bilan sur ses autres services : Orange Bank compte au premier trimestre plus de  580 000 clients, soit une croissance de plus de +30% sur un an. En France, 50% des nouveaux clients sur le trimestre ont choisi une offre payante. Orange Money reste un moteur de croissance majeur pour les opérations d’Orange en Afrique et Moyen-Orient. Le service a vu son chiffre d’affaires croitre de +22,3% dans la zone au premier trimestre. En mars 2020, le Maroc était le 18ème pays de la zone Afrique et Moyen-Orient à proposer Orange Money. 

Leader sur la fibre et les offres convergentes en Europe

Au 31 mars 2020, Orange affiche une couverture 4G supérieure à 98% de la population en France, Belgique, Pologne, Luxembourg, Roumanie et Moldavie, d’au moins 96% dans les autres pays d’Europe. En Afrique et Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit, atteignant 26,5 millions de clients, en augmentation de 50,6% sur 12 mois.

La 5G est commercialisée en Roumanie depuis le 4ème trimestre 2019. En France, la commercialisation des premières offres 5G était prévue pour cet été mais sera probablement reportée à cause de la crise sanitaire.

Le Groupe est toujours leader incontesté sur le déploiement de la fibre en Europe avec 39 millions de foyers raccordables au FTTH dont 17,8 millions en France (+43,7% sur un an dans le pays). Dans le monde, Orange atteint les 41,6 millions de foyers raccordables au très haut débit fixe.

Sur l’ensemble des pays où il est présent, l’opérateur comptabilise 8,1 millions de clients THD (soit une hausse de +20,7% sur un an).

Les offres convergentes (fixe+mobile) affichent en Europe une croissance de +3% sur un an. L’opérateur est d’ailleurs leader dans le secteur avec 10,8 millions de clients convergents.

En France, Orange enregistre de bonnes performances commerciales sur le fixe malgré l’impact de COVID-19. L’opérateur a en effet gagné sur le premier trimestre 2020, 192 000 nouveaux clients fibre et a perdu 155 000 clients xDSL, soit un recrutement net de 37 000 nouveaux clients. Orange comptabilise désormais 11,694 millions de clients (haut et très haut débit confondus) dont 3,529 millions en FTTH.

Sur le mobile en France, l’opérateur enregistre -58 000 ventes nettes (Hors MtoM). L’opérateur revendique au total 21,595 millions de clients mobile en France (19,388 millions de contrats et 2,207 millions de prépayés).

Concernant les objectifs 2020, Orange indique ne pas prévoir de « déviation significative par rapport à ses objectifs financiers pour l’exercice 2020 mais reste attentif à l’évolution de la situation. Le Groupe fera donc le point sur ses objectifs financiers pour 2020 lors de la publication du 2ème trimestre avec le bénéfice d’une meilleure visibilité sur les impacts de la crise liée au Covid-19 ».

Suite à l’annonce des résultats financiers, Stéphane Richard le PDG d’Orange a souligné « l’importance prise par les télécoms pendant cette crise pour assurer le fonctionnement de l’économie et de nos sociétés confirme le caractère stratégique de nos activités et conforte notre stratégie dans les réseaux très haut débit. » Il a également tenu à remercier « les près de 20 000 salariés d’Orange qui depuis le début de la crise ont œuvré sur le terrain et chez nos clients, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. La mobilisation de toute l’entreprise, qui ne faiblit pas, se poursuivra aussi longtemps que nécessaire afin de contribuer à la relance économique des pays où le Groupe est présent ».

*EBITDA after lease

**economic CAPEX

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.