Orange dément les rumeurs de rachat de PT Portugal et Deutsche Telekom. Nous évoquions il y a quelques temps le possible rachat de PT Portugal par Orange si la filiale d’Altice au Portugal était mise en vente. Des rumeurs avaient également évoqué une possible fusion entre Orange et l’opérateur Detusche Telekom. Orange dément donc ces rumeurs dans Les Echos.

En effet, lors d’une prise de parole dans Les Echos, Gervais Pellissier, le Directeur Général Délégué d’Orange a clarifié la situation concernant ces rumeurs. Il a donc annoncé qu’aucun nouveau pays ne viendra s’ajouter à la liste des huit pays où il est présent en Europe. Le Directeur Général Délégué a déclaré « la consolidation en Europe n’est pas à l’agenda ». En revanche, dans les pays où l’opérateur est présent, rien n’est « tabou », G.Pellissier a ajouté que « s’il y a une opportunité d’être plus fort en se rapprochant, on regardera ».

L’opérateur historique pourrait donc se renforcer en Belgique et en Roumanie où il ne dispose pas d’infrastructures fixes (avec le Luxembourg). L’opérateur y est très présent sur le mobile mais est contraint de commercialiser des réseaux tiers sur le fixe. G.Pellissier a donc déclaré qu’en Belgique « on revend la télé par câble, mais ce n’est pas économiquement satisfaisant ». L’opérateur va donc continuer à investir fortement dans le mobile en Belgique mais va rester vigilant sur les options stratégiques sur le fixe.

En Roumanie, Orange serait en train de négocier un accès sur le long terme aux infrastructures fixes de Deutsche Telekom. En échange, Deutsche Telekom aurait un accès aux installations d’Orange en Pologne. Le Directeur Général Délégué d’Orange a, en revanche, bien insisté sur le fait que « si un jour il y a quelque chose à vendre, je ne dis pas qu’on ne regardera pas ».

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.