Fibre : Orange se renforce dans les RIP. L’opérateur historique vient d’annoncer que ses offres seraient bientôt accessibles sur tous les réseaux RIP (Réseaux d’initiatives publiques) de France.

En effet, après une année 2018 record pour Orange sur la fibre avec près de 12 millions de logements et locaux professionnels commercialisables à sa fibre, l’opérateur vient d’annoncer qu’il sera prochainement présent en tant que fournisseur d’accès à Internet (FAI) sur tous les RIP déployés en France. 

Pour rappel, les RIP, Réseaux d’Initiatives Publiques, ont pour but de compléter l’initiative privée. Dans les zones où le déploiement de la fibre optique n’est pas rentable pour les opérateurs télécoms privés (notamment les zones rurales), ce sont les collectivités territoriales qui déploient leur propre réseau très haut débit via une DSP (Délégation de Service Public). Les opérateurs nationaux (Bouygues Telecom, Orange, SFR ou Free) ou des opérateurs locaux peuvent ensuite, contre location des lignes, commercialiser leurs offres sur ces réseaux.

Ainsi, les offres Orange Fibre seront prochainement accessibles à l’ensemble des particuliers et professionnels résidants dans ces zones desservies par les RIP. Dans ces zones, 500 000 logements et locaux professionnels peuvent aujourd’hui souscrire aux offres d’Orange. L’opérateur prévoit de passer d’ici fin 2019 à près de 3 millions de prises éligibles à ses offres fibre en zones RIP : 2 millions déployées par des tiers et 900 000 que l’opérateur compte exploiter en propre.

Orange rappelle également qu’il est l’opérateur leader dans la fibre optique en France et qu’il travaille au quotidien pour accélérer le déploiement de la fibre.

Fabienne Dulac, Directrice Générale Adjointe, CEO d’Orange France a ajouté suite à cette annonce, « avec cette décision, nous démontrons notre engagement dans le déploiement de la fibre ainsi que notre volonté d’accompagner nos clients et les acteurs publics. Elle illustre l’engagement permanent d’Orange de lutter contre l’exclusion numérique. Cette accélération bénéficiera en premier lieu aux habitants et professionnels vivant dans des petites villes et zones rurales ». 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.