Ce jeudi, Orange a dévoilé son bilan économique 2016 et les feux sont au vert. Orange annonce un bilan 2016 positif et dans la lignée du projet Essentiels2020, nouveau projet stratégique de l’opérateur promettant une « dynamique d’entreprise digitale, efficace et responsable ».    

Un chiffre d’affaires en hausse

Pour commencer, le chiffre d’affaires en 2016 est bon puisqu’il atteint 40,918 milliards d’euros soit une croissance de 0,6% notamment grâce aux investissements en Europe et principalement en Espagne où l’opérateur investit beaucoup dans le THD (fibre, 4G…). Ces résultats prouvent donc le bon fonctionnement du projet Essentiels2020 puisque les résultats de 2014 et 2015 étaient respectivement de -2,5% et -0,1%.

Cependant, la rentabilité des services mobiles a fortement diminué à cause de la baisse des prix de l’itinérance (connexion à des réseaux étrangers) principalement en Europe.

L’EBIDTA ajusté d’Orange (Indicateur des résultats économiques créé aux USA (Chiffre d’affaires – Achats – Charges externes – Charges de personnel) s’élève en 2016 à 12,682 milliards d’euros soit une hausse de +1,3% et celui des télécoms en général atteint une progression également de +1,3%, ce qui montre aussi la bonne santé de l’opérateur.

Pour finir, le résultat nette de l’opérateur atteint 3,263 milliards d’euros en 2016, soit une augmentation de +10,3% par rapport à 2015 (+305 millions d’euros). Orange finit alors l’année 2016 avec une dette qui est en baisse, et atteignant 24,444 milliards d’euros soit une diminution de 2,108 milliards d’euros sur un an. Cette diminution est notamment due à la cession de EE, FAI au Royaume Uni. Le ratio « endettement financier net sur EBITDA ajusté » s’établit à 1,93x fin 2016 contre 2,01x contre 2015, ce qui respecte donc les objectifs de l’opérateur à moyen terme, qui est de 2,0x.

Un bilan positif notamment grâce au THD

Orange annonce également que la dynamique de l’entreprise est notamment due au marché de la fibre optique. En effet, l’opérateur domine le marché de la fibre en France et est très actif en Europe mais aussi tout autour du globe (principalement en Afrique et Moyen-Orient pour le marché hors Europe). L’opérateur revendique donc 20 millions de foyers éligibles à la fibre avec 3,3 millions de clients fibre « réels » dont 1,4 millions en France permis ses 11,151 millions d’abonnés dans l’hexagone au total. La progression des forfaits mobiles est également importante avec la 4G en Europe qui est en hausse de +58% sur un an avec 28,1 millions de clients au 31 décembre 2016 et 18 pays en 4G pour la fin 2016.

Stéphane Richard profite de la présentation du bilan 2016 pour rappeler également des investissements importants réalisés en Europe mais aussi en Afrique et Moyen-Orient dans les réseaux fixes et mobiles.

Un réseau mobile de qualité et des nouveaux services

Pour finir le bilan 2016, rappelons qu’Orange  a été aussi élu meilleur réseau mobile 2016 par l’ARCEP pour la 6ème année consécutive. 

Orange compte aussi, pour son projet 2020, sur les nouveaux services mobiles comme Orange Money qui compte désormais 28,9 millions de clients, pouvant échanger de l’argent grâce à leur mobile partout dans le monde. Dans les prochaines semaines, Orange lancera également sa banque 100% mobile, Orange Bank.