A l’occasion d’un déplacement de Stéphane Richard, PDG d’Orange en Normandie, celui a annoncé qu’Orange accélère le déploiement de la 4G en Normandie notamment sur les deux lignes de train intercités : Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg-Lisieux-Deauville.

En effet, accompagné de Hervé Morvin le président de la région Normandie, il a annoncé, dans le cadre du projet Essentiels 2020, la couverture progressive en 4G sur les deux lignes de train intercités : Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg-Lisieux-Deauville à horizon 2020. D’ici 18 mois, le tronçon Paris-Rouen sera couvert en 4G. 

Les réseaux pendant les trajets

Ce projet Essentiels 2020 permet en effet le financement de développement des réseaux à hauteur de 15 milliards d’euros.  Ainsi, les Français pourront par exemple se connecter et surfer sur internet, consulter leurs emails, regarder des vidéos et profiter de leurs applications préférées pendant leurs trajets quotidiens. Orange est en train de couvrir 49 gares normandes en 4G, ce qui représente 4 ans de travaux pour l’implantation et le réaménagement de 200 sites répartis sur plus de 600 km de voies ferrées. 

Mais l’opérateur ne s’est pas arrêté sur le transport ferroviaire puisqu’il couvrira d’ici à 12 à 24 mois intégralement l’autoroute A13 en 4G, qui était déjà quasiment couvert en 3G. Dès aujourd’hui, les péages et aires de repos sur cet axe sont couverts. A l’été 2018, la couverture en 4G sera étendue sur l’ensemble de l’A13. Orange estime qu’il faudra en revanche 24 mois de travaux avec l’installation et le réaménagement de sites pour couvrir de A à Z l’autoroute.

En Normandie, plus généralement

En Normandie, la couverture 4G a vite progressé car elle est passée de 14% en 2016 pour atteindre aujourd’hui plus de 83% de la population couverte. Cette année, l’opérateur promet une couverture supérieure de 10% de la population couverte pour atteindre près de 94% fin 2017.

Selon l’opérateur, le déploiement de ce nouveau réseau mobile haut débit permet de dynamiser le territoire. La connectivité pour les particuliers et les professionnels permet en effet de favoriser les échanges.

Hervé Morin a donc ajouté qu’il se réjouissait d’être au côté de Stéphane Richard pour annoncer le déploiement du réseau 4G et que « dans l’attente de l’équipement, en 2020, du wifi dans les nouveaux trains normands, ce déploiement constitue une première étape dans l’amélioration du confort des voyageurs ». De plus, la région investit 110 millions d’euros  soit environ 20 à 25 millions d’euros par an dans l’aménagement numérique du territoire.

Stéphane Richard a aussi ajouté que le déploiement du réseau permet de confirmer la position de leader d’Orange dans le couverture mobile en France. De plus, Orange est largement implanté sur le territoire normand et emploie 3 400 salariés dont 1 400 salariés dédiés au déploiement et à l’entretien des réseaux.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.