Démarchage abusif : Orange bloque 1,6 million d’appels indésirables par jour. En seulement un an, le nombre d’appels indésirables et de démarchage illégal a été multiplié par trois.

En effet, tout le monde ou presque a déjà reçu un appel indésirable, que ce soit sous la forme de message préenregistré ou bien de démarchage publicitaire sous un faux numéro.

Récemment, l’ARCEP, le gendarme des télécoms, a proposé aux opérateurs de mettre en place deux solutions pour « protéger les utilisateurs contre les usurpations » :

  • L’interdiction, pour les appels ou messages provenant de l’international, d’utiliser comme identifiant d’appelant, en l’absence de mécanisme d’authentification, un numéro géographique (01-05) ou polyvalent (09).
  • L’interdiction, pour les systèmes automatisés émettant plus d’appels ou de messages qu’ils n’en reçoivent, d’utiliser des numéros géographiques (01-05), mobiles (06-07) ou polyvalents (09) comme identifiant d’appelant.

Les mesures concernant les numéros mobiles ont pris effet dès le 1er août 2019. Cependant, afin de permettre aux opérateurs de se consacrer à la mise en place de ce premier « filtre », l’ARCEP a décidé de reporter au 1er janvier 2021 l’entrée en vigueur de la mesure pour les numéros (01-05) et (09).

Conscient que ces appels sont devenus insupportables au quotidien, Orange a décidé suivre les recommandations de l’autorité et de s’engager dans la lutte contre le démarchage téléphonique. Depuis septembre 2019, l’opérateur a donc bloqué 101 millions d’appels internationaux indésirables vers les fixes et mobiles, soit environ 1,6 million par jour.

En plus de ces 101 millions d’appels, l’application gratuite et sans publicité « Orange Téléphone » qui compte aujourd’hui plus d’1,5 million d’utilisateurs actifs mensuels a permis de bloquer plus de 10 millions d’appels indésirables supplémentaires depuis septembre 2019.

L’application est disponible sur Android et iOS, dans 26 pays et 14 langues. Plus concrètement, elle protège les utilisateurs grâce à :

  • Un affichage des informations sur la nature des appels entrants grâce à une protection contre les appels indésirables (informe ou bloque en cas d’appel malveillant ou de démarchage).
  • Un affichage du nom des professionnels appelant grâce à un annuaire inversé
  • Un avertissement en cas d’appel vers un numéro surtaxé.

Enfin, plus de ces mesures, Orange aide ses clients à s’inscrire sur la liste d’opposition au démarchage téléphonique (Bloctel). Cette liste permet aux personnes inscrites de ne plus être dérangés par les entreprises dont ils ne sont pas clients.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.