Orange va prochainement céder sa filiale nigérienne. Après des difficultés financières puis un redressement fiscal du gouvernement nigérien, Orange Niger va revendre ses activités à la société Zamani Com S.A.S.

Au mois d’août, Orange Niger évoquait à l’AFP « des difficultés financières importantes du fait de conditions de marché difficiles« . En plus de cela, comme le rapporte RFI Afrique, le service des impôts du Gouvernement nigérien a réclamé en 2018 à la filiale d’Orange, 22 milliards de francs CFA (plus de 33 millions d’euros) soit près de la moitié de son chiffre d’affaires annuel.

Ces deux événements ont donc poussé Orange à prendre la décision de vendre sa filiale, numéro deux du secteur dans le pays, à Zamani Com S.A.S. Selon le communiqué de presse, Zamani Com « a introduit une demande pour l’acquisition de la totalité des actions d’Orange Niger S.A » et a lancé un projet de décret pour récupérer la licence d’exploitation.

Lancée en 2008, Orange Niger comptabilisait 2,4 millions de clients, 530 salariés et affichait 86 millions d’euros de chiffre d’affaires. Zamani Com S.A.S héritera de l’ensemble des salariés et s’engage à les préserver. 

Pour le moment, ni le montant de la transaction, ni le calendrier n’ont été communiqués. 

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.