Orange poursuit sa croissance au 1er trimestre 2018. L’opérateur historique vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’année : après d’excellents résultats en 2017, la tendance favorable se poursuit avec une croissance du chiffre d’affaires, de l’EBITDA ajusté et du Cash-Flow Opérationnel.

D’excellents résultats financiers

Après deux ans de croissance du chiffre d’affaires et de l’EBITDA ajusté, Orange poursuit donc sa croissance ce premier trimestre avec un chiffre d’affaires en hausse de +2% qui s’établit à 10,082 milliards d’euros (dont 4.492 milliards en France). L’EBIDTA ajusté d’Orange (Indicateur des résultats économiques créé aux USA (Chiffre d’affaires – Achats – Charges externes – Charges de personnel) s’élève pour ce trimestre à 2.605 milliards d’euros soit une hausse de +3.8% (+4.4% sur les activités télécoms).

De plus, le Cash-Flow (= flux de liquidités :  indicateur permettant de mesurer le flux de trésorerie d’une entreprise) Opérationnel d’Orange est en croissance de +4.0% et s’établit à 1.072 milliards d’euros. Concernant les investissements, les CAPEX du 1er trimestre d’Orange (dépenses d’investissement de capital) s’établissent à 1.5 milliards d’euros. Rappelons que l’opérateur prévoit un investissement de 7,4 milliards d’euros pour l’année 2018 afin de poursuivre ses efforts sur la 4G et les services fixes à très haut débit qui totalisent 27,7 millions de foyers raccordables au 31 mars 2018.

En Espagne, les résultats de l’opérateur restent excellents avec une croissance du chiffre d’affaires de +4.3%. En Afrique et au Moyen-Orient, Orange affiche une croissance de son chiffre d’affaires de +6.2%.

Des résultats tirés par le très haut débit et la convergence

Ces résultats financiers confirment donc pour Orange la pertinence de sa stratégie axée sur la convergence et le très haut débit. Ses efforts pour se différencier par la qualité de ses réseaux et par la relation client porte ses fruits. L’opérateur annonce donc désormais une couverture en 4G de 97% de la population en France et supérieure à 90% dans l’ensemble des pays Européens où il est présent.

Orange reste également leader sur la fibre en Europe avec 27.7 millions de foyers raccordables dont 9.6 millions en France.

Orange comptabilise donc (au 31 mars 2018), 5.1 millions de clients fibre soit une hausse de +39%  sur un an et 48 millions de clients 4G, soit une hausse de +45% sur un an. En France sur le 1er trimestre, l’opérateur a gagné 78 000 nouveaux clients mobile (Hors MtoM), 130 000 nouveaux clients fibre (un record pour un 1er trimestre) mais a perdu 73 000 clients ADSL (et autres).

L’opérateur revendique 21,678 millions de clients mobile en France (hors machine-to-machine). Sur le fixe en France, il comptabilise désormais 11,537 millions de clients dont 2.129 millions de clients FTTH. Il représente alors 40.3% de part de marché sur le haut débit fixe en France.

Ces excellents résultats sont également dus aux offres convergents (fixe+mobile) qui fidélisent davantage ses clients. Les offres convergentes connaissent une croissance soutenue avec 10,541 millions de clients au 31 mars 2018 (+10,4% sur un an) et un chiffre d’affaires en hausse de +14,1% au 1er trimestre 2018.

Suite à cette publication des résultats, Stéphane Richard, PDG d’Orange a déclaré « Cette connectivité incomparable sera le socle de notre transformation d’un pur opérateur de télécommunication en un opérateur multiservice du digital dont les premières concrétisations marquantes ont été le développement d’Orange Cyberdefense dans la branche Entreprises et le lancement d’Orange Bank à l’automne dernier. Pour réussir cette transformation, une nouvelle organisation du Groupe sera mise en place à compter du 2 mai prochain. Forts d’une équipe dirigeante renouvelée et de l’engagement sans faille de ses salariés, nous aurons dès lors toutes les cartes en main pour réussir le déploiement de ce projet. »