Orange partenaire du Roland-Garros pour la 17e fois consécutive. L’opérateur s’investit encore une fois avec la Fédération Française de Tennis, pour faire des Internationaux de France de Tennis, le tournoi du Grand Chelem le plus innovant. 

Partenaire depuis 17 ans de Roland-Garros, l’opérateur historique met son savoir-faire au service du sport et des visiteurs de Roland-Garros pour leur faire vivre une expérience digitale unique. Communication virtuelle, visite immersive des coulisses du stade, suivi et mesure de l’affluence sur les courts sont quelques exemples des innovations mis en places pour ce tournoi.

Holotennis

Grâce à la fibre Orange et un casque VR, l’opérateur en partenariat avec la Fédération Française de Tennis, offre aux visiteurs du tournoi la possibilité de se téléporter sur le court Philippe-Chatrier pour jouer contre l’hologramme de son adversaire. Cette expérience immersive était déjà proposée l’année dernière mais sera encore plus immersive cette année grâce à une jouabilité plus réaliste et une captation et restitution des données statistiques de jeu.

Les matchs joués avec ce système nommé « Holotennis » seront retransmis en live sur des tablettes disponibles sur un espace dédié, en réalité augmentée.

Look around

Une nouveauté est proposée cette année, pour les 90 ans du stage : Orange offre la possibilité de s’immerger dans les coulisses du stade Roland-Garros d’hier et de demain, grâce à des écrans interactifs dotés d’intelligence artificielle et des toutes dernières technologies de photos en 360°. Les visiteurs pourront ainsi naviguer au cœur des installations, accéder à des lieux inédits et découvrir l’histoire du stade au travers de ses grands temps forts architecturaux, des événements qui ont construit sa renommée et des personnalités qui ont marqué le lieu.

Edge Video Analytics

Afin d’améliorer l’expérience visiteur, Orange et la Fédération Française de Tennis testeront durant le tournoi, un dispositif qui mesure de manière précise et en temps réel, l’occupation de chaque zone des tribunes du court Suzanne-Lenglen. Des indicateurs d’affluence anonymisés seront donc obtenus grâce à des caméras connectées et au traitement local des images dans le réseau mobile. Les objectifs sont donc d’optimiser le parcours des visiteurs, faciliter leur orientation et réduire les temps d’attente.