Orange élimine le diesel de sa flotte automobile. Selon le journal LesEchos, l’opérateur historique ne proposera plus de voitures diesel à ses collaborateurs dès cette année.

La réglementation sur les véhicules diesel en ville est de plus en plus stricte. C’est donc pour cette raison et dans une optique de respect de l’environnement qu’Orange a décidé de ne plus proposer à partir de cette année de véhicules diesel à ses collaborateurs hormis pour ses utilitaires. En effet, l’opérateur possède aujourd’hui 6 500 véhicules utilitaires et les offres alternatives des constructeurs ne sont pas suffisantes pour ce type de véhicule.

L’opérateur va renouveler son parc automobile (12 000 véhicules de fonction et de liaison) à un rythme de 3 000 véhicules par an, jusqu’à complètement se débarrasser des motorisations diesel.

Pour cela, Orange fait donc évoluer sa « car policy » :  les collaborateurs faisant plus de 15 000 kilomètres par an pourront choisir un véhicule essence ou hybride et les autres auront le droit à un véhicule électrique. Pour ces derniers, le groupe propose les Renault ZOE et les Nissan Leaf auxquels s’ajoutent aujourd’hui les Kia e-Niro, Hyundai Kona et Ioniq. Patrick Martinoli, Directeur délégué Innovation Projet et expertise automobile Flotte chez Orange ajoute être impatient de mettre les nouvelles Peugeot e-208 et Citroën DS E-Tense dans le catalogue.

Aujourd’hui l’opérateur possède 700 véhicules électriques et vise une proportion de 20 à 30% de sa flotte en électriques à l’horizon de 2022. L’objectif est diminuer la moyenne de ses émissions de CO2 sur un seuil fixé à 106 g/km pour l’ensemble de la flotte.

En plus de ces nouvelles motorisations, Orange impose les boites automatiques pour une conduite plus fluide et donc plus économe.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.