La filiale d’Orange « Auvergne Très Haut Débit » accélère le déploiement de la fibre. Un accord a été trouvé entre la Région Auvergne-Rhône-Alpes et « Auvergne Très Haut Débit », filiale d’Orange pour accélérer le déploiement du très haut débit.

Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, et Stéphane Richard, PDG d’Orange, ont annoncé avoir trouvé un accord pour la réalisation de la phase 3 du RIP (Réseau d’Initiative Publique) « Auvergne Très Haut Débit ».

En effet, l’engagement de la Région dans la renégociation du contrat de Partenariat Public-Privé avec la filiale d’Orange, « Auvergne Très Haut Débit », va permettre de gagner trois ans sur le planning et 137 millions d’euros. Ainsi, 436 000 logements et locaux professionnels, soit 90% du territoire, seront couverts en FttH d’ici 2022 (84% du territoire prévu en 2021) contre 316 000 en 2025 avant renégociation. La 4G et le satellite viendront ensuite en complément pour arriver d’ici 2020 à 100% d’Auvergnats connectés en très haut débit.

Dans ce projet, la Région finance 50% du Partenariat Public Privé, soit 180 millions d’euros.

Suite à cette annonce, Laurent Wauquiez a déclaré « L’Auvergne sera l’un des territoires français les plus connectés grâce à notre engagement avec Auvergne Très Haut Débit, filiale d’Orange. C’est une nouvelle occasion pour ce territoire de conforter sa dynamique et de créer des emplois ».

Il a également rappelé l’engagement de la Région pour mettre fin aux zones blanches en matière de téléphonie mobile. Pour cela, 57 pylônes de téléphonie mobile devraient être installés d’ici 2020 sur l’ensemble du territoire par la Région, pour un investissement global de 11 millions euros.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.