Invité sur le plateau de BFM Buisness le 23 Février, Stéphane Richard en a profité pour annoncer qu’Orange renonce au rachat de Canal+.

C’est enfin la fin du débat à propos du rachat ou non de Canal+ de la part d’Orange. Stéphane Richard, PDG d’Orange a en effet annonce que l’opérateur est déjà un acteur important de l’audiovisuel avec 7 millions de clients (notamment avec ses chaines OCS).Selon lui, le contenu des chaines de TV sont donc très importants et Orange se doit de sécuriser l’accès de tous ses clients aux meilleurs contenus mais n’a pas la volonté de racheter Canal+.

Même si l’opérateur est le N°1 de la diffusion de la chaine cryptée, une consolidation des liens entre les deux groupes est quasiment certaine mais Orange n’est pas une entreprise capitalistique et donc le rachat de la chaine n’est pas envisageable aujourd’hui. De plus, Canal+ n’est pas officiellement à vendre car aucune annonce n’a été faite de la part de Vivendi. Dans le cas contraire, Stéphane Richard annonce qu’il se mettrait peut-être  » à ce moment là sur les rangs « .

Même si un rachat n’est donc pas envisageable, les discussions et les échanges entre les deux groupes pourront s’intensifier en France et en dehors.

Orange n’avait pas jugé utile d’acheter les droits de diffusion de la ligue 1 anglais mais le PDG annonce qu’il se montrera vigilant sur les très prochaines appels d’offres pour la Ligue des Champions et plus tard de la ligue 1. Stéphane Richard annonce qu’ « il est impensable que nos clients puissent être non pas privés parce qu’il n’y aura pas d’exclusivité, mais en tout cas que les conditions économiques de l’accès à ces programmes puissent être bouleversées par un changement de donne dans la répartition de ces droits ».

Il conclut également en prévenant SFR que si Orange doit intervenir plus directement pour protéger leurs intérêts, ils le feront.