Les objets connectés au secours du paiement sans contact ? En effet, payer avec son smartphone est encore une pratique peu courante mais les objets connectés pourraient bien prochainement tout bousculer.

En effet, selon une étude du cabinet Deloitte, seulement 8% des Français utilisent le paiement mobile mais 46% des Européens seraient prêts à l’utiliser. En effet, la plupart des Français ne voient pas actuellement le bénéfice apporté du fait de payer avec son mobile. De plus, ils y voient plus un inconvénient, car il faut au préalable avoir installé une application.

Mais c’est surtout le fait de devoir sortir son smartphone et de faire plusieurs manipulations qui les dérangent le plus. C’est ici que les objets connectés et plus précisément les « wearables », c’est-à-dire les bracelets ou encore les montres connectées interviennent. Les applications compatibles avec ces objets se multiplient et permettent un paiement plus rapide et plus simple qu’avec son smartphone. Grâce à la technologie NFC, les utilisateurs n’ont qu’à passer leur bracelet ou leur montre sur un terminal de paiement et tout le processus se fait automatiquement, sans avoir à sortir son smartphone ou sa carte bancaire.

Mais la sécurité reste un frein à ces technologies. 49% des Français n’ont pas confiance en ces technologies sans contact. Mais des nouvelles technologies de biométrie comme les empreinte digitales ou la fréquence cardiaque, unique à chacun, permettront de sécuriser ces technologies sans y complexifier l’usage.

Crédit Image : Orange Business