Orange Ventures lance un concours pour financer des startup en Afrique et Moyen-Orient. Le fonds d’investissement d’Orange souhaite donner à des entrepreneurs  les moyens de se lancer et de se développer.

Baptisé « MEA (Middle East Africa) Seed Challenge », le concours lancé par Orange Ventures s’adresse donc à des projets en phase d’amorçage, à fort potentiel de croissance, qui s’appuient essentiellement sur les nouvelles technologies.

Orange explique en effet que ce sont ces startup qui éprouvent le plus de difficultés à accéder à des financements en raison du faible nombre d’investisseurs actifs sur cette phase d’amorçage dans la région. Le MEA Seed Challenge d’Orange Ventures est ouvert aux entrepreneurs du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, d’Egypte, de Jordanie, du Maroc, du Sénégal, et de la Tunisie.

Ainsi, Orange Ventures prévoit d’investir 500 000€ à travers le concours pour soutenir ces entrepreneurs clés pour l’essor du continent. Investir et soutenir ces entrepreneurs est également un enjeu important pour le groupe Orange qui souhaite accélérer sa capacité à coopérer avec les acteurs de l’innovation dans la région.

Jusqu’à sept start-up seront donc sélectionnées pour bénéficier d’un investissement compris entre 50 000€ et 150 000€.

Les candidatures sont ouvertes dès le 1er juin et jusqu’au 19 juillet 2020 sur : digitalventures.orange.com/mea-seed-challenge/

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.