Orange vient de communiquer ses résultats financiers pour ce premier semestre de l’année : Malgré un bénéfice en léger retrait, Orange confirme sa croissance au 1er semestre 2017 grâce à un chiffre d’affaires en hausse.

Orange a donc publié ses résultats financiers pour le premier semestre 2017 et ses chiffres confirment le retour de sa croissance pour la première fois depuis 8 ans.

En effet, après une hausse de 0,8% au 1er trimestre 2017 du chiffre d’affaires, ce second trimestre 2017 montre une hausse de 1,4% notamment grâce au rebond de la zone Afrique Moyen-Orient et à la France qui renoue pour la première fois depuis 2009 avec la croissance et la progression reste forte en Espagne. Le chiffre d’affaires atteint donc 20,276 milliards d’euros pour ce 1er semestre, soit une hausse de 1,1% (+222 millions d’euros) après +0,9% au 2ème semestre 2016 (+188 millions d’euros).

Ce second trimestre permet aussi à l’opérateur d’atteindre une hausse de l’EBITDA ajusté de de 2,4%.

La dynamique commerciale reste très soutenue grâce au très haut débit en Europe et au rebond du mobile dans la zone Afrique Moyen Orient. L’opérateur atteint les 9,8 millions de clients au 30 juin 2017 (+11,5% sur un an) sur les offres Quadruple play grand public en France et dans la zone Europe. La fibre aide donc la croissance du marché du fixe avec 308 000 ventes nettes au 2ème trimestre 2017. Orange compte 19,1 millions de clients sur la base des services fixes haut-débit au 30 juin 2017 (+5,4% sur un an à base comparable).

Au 30 juin 2017, Orange revendique une hausse nette de 18,3 millions de clients sur le mobile (+3,5% sur un an) et compte désormais 31,6 millions de clients 4G au 30 juin 2017. Le marché est aussi en grande forme en Afrique et au Moyen-Orient avec 3,9 millions de ventes nettes au 2nd trimestre 2017 après 2,7 millions au 1er trimestre.

Au 1er semestre 2017, le résultat d’exploitation du groupe est en hausse de 293 millions d’euros par rapport au 1er semestre 2016 et arrive donc à 2,434 milliards d’euros.

Le résultat net d’Orange est en repli de 75% et atteint 830 millions d’euros au 1er semestre 2017. Cette forte baisse est notamment due à la cession de EE en janvier 2016 (2,249 milliards d’euros).

Pour finir, la dette nette du groupe est de 24,555 milliards d’euros au 30 juin 2017,  ce qui représente une hausse de 111 millions d’euros par rapport au 31 décembre 2016.