Au cours de ces deux derniers mois, si vous êtes client fixe ou même mobile d’Orange, et abonné au service de streaming musical Qobuz, vous avez peut-être ressenti une certaine dégradation de la fluidité. Le service de streaming Qobuz bridé par Orange dégraderait donc selon la Direction de Qobuz la fluidité du service et rejette la responsabilité sur l’opérateur.

Un problème d’interconnexion entre les opérateurs

Le problème serait le nombre d’interconnexions insuffisantes entre Orange et les opérateurs étrangers comme le Japonais NTT ou encore le Suédois Telia. Ces connexions qui sont donc insuffisantes ne permettraient donc pas à Qobuz de fournir la connexion nécessaire à ses utilisateurs.

En effet, ces problèmes d’interconnexion ne sont pas rares dans le domaine des télécoms. Ce qui pose le plus souvent problème sont les conditions de financement de ces connexions entre les opérateurs qui ne trouvent pas toujours rapidement un terrain d’entente. On peut prendre l’exemple de l’affaire qui opposait en 2015, Free et Google qui ne fournissait pas assez de connexion aux serveurs Youtube à l’opérateur et qui posait alors des soucis de lecture, particulièrement aux heures où il y a le plus de connexions.

Le communiqué de la Direction de Qobuz indique que l’entreprise n’est pas la seule à subir ces ralentissement et qu’elle n’a pas à intervenir dans les différends entre les opérateurs. En revanche, la Direction accuse Orange de ne pas faire cas des mécontentements de ces clients et de privilégier le concurrent Deezer dont l’opérateur est actionnaire.

Ces soucis de connexions viennent donc raviver des tensions qui étaient déjà fortes entre Orange et Qobuz suite au partenariat entre Deezer et Orange qui est jugé comme concurrence déloyale par Qobuz.