Orange signe un protocole d’accord avec Europol. L’opérateur historique a signé le 9 juillet 2018 un protocole d’accord (MoU) avec l’Agence Européenne pour la Coopération Policière afin de créer un « cyberespace » plus sûr pour les citoyens, les entreprises et les gouvernements et lutter contre la cybercriminalité. 

En effet, Orange et Europol ont annoncé le lundi 9 juillet 2018 avoir signé un protocole d’accord afin de renforcer leur collaboration et partager leurs connaissances sur les cyber-menaces et attaques majeures.

Cet accord va donc fixer un cadre à Orange et Europol afin qu’ils puissent échanger des informations sur l’état de la menace sur les réseaux et les tendances en matière de cybercriminalité. L’opérateur, qui est présent dans sept pays européens partagera des indicateurs observés sur ses réseaux : spams, attaques DDoS, fraude, cyberattaques mobiles ou encore les cyberattaques bancaires. Orange participera également en échangeant ses savoir-faire techniques avec Europol.

Ce nouvel accord va donc permettre de lutter plus efficacement contre la cybercriminalité et de créer un Internet plus sûr pour les citoyens, les entreprises et les gouvernements. 

« Alors que les criminels menacent de plus en plus la vie numérique des citoyens et des entreprises, il est essentiel que la communauté policière travaille en étroite collaboration avec les acteurs de l’industrie mondiale pour créer un environnement sûr sur Internet. J’ai confiance en le haut niveau d’expertise technique qu’apportera Orange et que notre collaboration apportera un niveau d’expertise significatif à notre travail » a déclaré Steven Wilson, Directeur du Centre Européen de Lutte contre la Criminalité d’Europol (EC3)