Orange renforce ses capacités de connectivité avec deux nouveaux câbles sous-marins de nouvelle génération reliant les Etats-Unis à la France. Au total, l’opérateur bénéficiera d’une capacité totale de 100 Tbit/s, ce qui représente 15 millions de films HD téléchargés simultanément.

Au mois de mars 2020, Orange a annoncé l’arrivée sur les côtes françaises du câble Dunant de Google. Long de 6 600 km (reliant Virginia Beach à Saint-Hilaire-de-Riez) et composé de 12 paires de fibre d’une capacité de 30 Tbit/s chacune, ce dernier est désormais en service pour les clients wholesale et entreprise. Dans ce projet, Orange est  responsable de la partie française, c’est-à-dire de l’atterrissement du câble et de la maintenance de la station correspondante.

L’opérateur historique ne s’arrête pas là puisqu’il vient d’annoncer la signature d’un partenariat pour le câble Amitié qui devrait être mis en service début 2022. Selon le site submarinenetworks.com, le consortium à l’origine du projet réunit Facebook, Microsoft, Aqua Comms, Vodafone. Facebook en détient une participation majoritaire de plus de 80%. Après validation des autorités locales aux États-Unis, le câble devrait relier le Massachusetts à Le Porge, une commune proche de Bordeaux. Il sera composé de « 16 paires de fibre d’une capacité maximale de 23 Tbit/s chacune garantiront la résilience et la continuité du trafic sur cet axe vital et majeur ».

Comme avec le câble Dunant de Google, Orange sera responsable de la partie française du câble Amitié (atterrissement et maintenance des stations). Pour les deux nouveaux câbles, il fournira aussi des liaisons terrestres  depuis la station d’atterrissement vers Bordeaux, puis vers Paris et Lyon d’une part, et offrira de la capacité entre Ashburn, la « Data Center Alley » et Paris d’autre part, en faisant appel aux toutes dernières technologies de transmission optique point à point.

Les câbles Dunant et Amitié auront une capacité totale supérieure à celle de tous les systèmes existants en service sur le front transatlantique. Aujourd’hui, l’océan Atlantique est l’un des axes mondiaux les plus empruntés en matière de connectivité, avec plus de 80 % du trafic Internet généré en France en provenance des États-Unis.  Le trafic sur cet axe double tous les deux ans en moyenne, avec une hausse sans précédent pendant le premier confinement de la pandémie actuelle de Covid-19. Un renforcement constant des capacités de connectivité et de la résilience est donc nécessaire.

Jean-Luc Vuillemin, Vice-président exécutif Infrastructures de réseaux et Services internationaux d’Orange, a déclaré : « Dans le contexte de l’explosion du trafic international, de l’arrivée de ces nouvelles générations de câbles sous-marins plus efficaces, et compte tenu des enjeux stratégiques et de souveraineté nationale liée aux câbles sous-marins, Orange continue d’être un acteur majeur du marché mondial. Avec la capacité de ces deux câbles, et une fois leur mise en œuvre terminée, Orange sera en mesure d’offrir les toutes dernières technologies, des routes alternatives et une latence optimale à ses clients ».

Emmanuel Rochas, PDG d’Orange International Carriers a ajouté : « Orange investit constamment pour offrir une connectivité plus rapide, plus flexible et plus sûre, et ces deux nouveaux câbles nous permettront de nous rapprocher encore plus de nos clients dans un environnement toujours plus consommateur de données. Orange propose une offre multiservice enrichie à destination des opérateurs et des fournisseurs de contenu afin de mieux soutenir leurs stratégies de développement et d’améliorer ainsi les services proposés aux particuliers et aux entreprises ».

Avec ces deux nouveaux systèmes, Orange prouve donc ses compétences et son expertise mondiales en matière de câbles sous-marins. L’opérateur continue d’investir massivement dans des projets de connectivité mondiale afin de garantir et d’améliorer constamment la qualité de service de son réseau mondial avec plus de 40 câbles sous-marins à travers le monde.

Par l’intermédiaire de sa filiale Orange Marine, la société a également accès à une flotte de navires câbliers et de survey et à une expertise mondialement reconnue, la plaçant au cœur du déploiement et de la maintenance de ces connexions indispensables à l’ensemble de ses communications.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents câbles sous-marins autour du globe, la société TeleGeography met à disposition une carte interactive permettant de visualiser l’ensemble des câbles sous-marins.

Pour signaler une erreur dans l’article, surlignez le passage en question et pressez les touches Ctrl+Entrée de votre clavier.